Féline 208 > Essais > Essai Peugeot 208 GT Line – 1.2 PureTech 110 EAT6 : une alliance efficace

Essai Peugeot 208 GT Line – 1.2 PureTech 110 EAT6 : une alliance efficace

Essai Peugeot 208 GT Line - 1.2 PureTech 110 EAT6 : une alliance

Découvrez sur Féline l’essai de la Peugeot 208 GT Line, nouvelle version à l’allure chic et sportive apparue avec la 208 restylée, équipée de la motorisation essence trois cylindres turbo 1.2 l PureTech de 110 chevaux et couplée à la boîte automatique EAT6 à 6 rapports…

C’est l’une des versions les plus plébiscitées par les membres de notre communauté (retrouvez-les sur notre Forum Peugeot 208) : la Peugeot 208 GT Line 1.2 PureTech 110 EAT6 est aujourd’hui à l’essai sur Féline !

D’un côté, la Peugeot 208 GT Line : une nouvelle finition au style chic et sportif, apparue sur la 208 à l’occasion de son restylage présenté au printemps 2015, qui est basée sur la 208 Allure et remplace la Peugeot 208 XY, tout en proposant toutefois une dotation de série moins riche que cette dernière.
De l’autre côté, la motorisation turbo essence 1.2 PureTech de 110 chevaux, que nous avions déjà eu l’occasion d’essayer sur les Peugeot 208 et 2008 avec une boîte mécanique à 5 rapports. Aujourd’hui, ce bloc trois-cylindres est désormais disponible avec l’excellente boîte automatique EAT6, parfaitement adaptée à une conduite en milieu urbain, le terrain de prédilection de cette Peugeot 208…

Sur le papier, le mariage semble idyllique… Mais que donne cette nouvelle Peugeot 208 GT Line PureTech 110 EAT6 en pratique ? La réponse dans ce nouvel essai Féline !

Peugeot 208 GT Line 1.2 PureTech 110 EAT6 : le tour du propriétaire

Photo essai Peugeot 208 GT Line 1.2 PureTech 110 EAT6

On ne présente plus la Peugeot 208, citadine à succès du Lion, ainsi que son restylage (retrouvez notre essai de la nouvelle Peugeot 208 restylée), mais parmi les nouveautés de celui-ci, une nouvelle version a fait son apparition : il s’agit de la Peugeot 208 GT Line.

Finition transversale à la gamme Peugeot (on la retrouve également sur Peugeot 308, Peugeot 508 ou encore feue la Peugeot RCZ, et prochainement sur la Peugeot 2008 restylée), cette 208 GT Line apporte quelques éléments distinctifs à dominante rouge (pour une ambiance plus sportive), tout d’abord à l’extérieur : la nouvelle calandre Equalizer reçoit des inserts rouges, les coques de rétroviseurs sont peints en Noir Perla Nera, les sigles Peugeot à l’avant et à l’arrière sont rouges, et des jantes aluminium « Caesium » diamantées de 17 pouces sont spécifiques à cette version. Ces jantes étaient toutefois déjà proposées en accessoire au catalogue de la 208 (avec la « Ligne S » d’accessoires de style).

Tout comme sur les finitions hautes de la 208, cette version GT Line bénéficie de nombreux éléments chromés : jonc de calandre, enjoliveurs d’antibrouillard, entourage des vitres latérales, sans oublier sa canule d’échappement visible. Des badges « GT Line » complètent cette dotation, et se retrouvent sur la calandre avant, le volet de coffre à l’arrière, ainsi que sur les ailes avant.

Photo intérieur Peugeot 208 GT Line

A l’intérieur, c’est également de nombreuses touches de couleur rouge qui viennent égayer l’habitacle et plonger ses occupants dans un univers sportif inspiré de celui de la Peugeot 208 GTi : les sièges sport reçoivent un garnissage spécifique mi-TEP/tissu « Oxford » de couleur Noir Mistral relevé de ponctuels et de surpiqûres rouges. Ces surpiqûres rouges sont par ailleurs omni-présentes au sein de l’habitacle : on les retrouve également sur le soufflet du levier de vitesses (sur boîte manuelle), le volant sport en cuir pleine fleur, le levier de frein à main, ainsi que les garnissages d’accoudoirs de portières.

Tout comme la 208 GTi, la Peugeot 208 GT Line reçoit également des crosses de portes en noir brillant avec liseré rouge à l’avant, un volant sport compact en cuir pleine fleur avec méplat et insert en chrome satin (sans badge spécifique toutefois), des ceintures de sécurité noires avec liseré rouge, des seuils de portes Peugeot en aluminium, sans oublier le traditionnel pédalier aluminium qui apporte une touche supplémentaire de sportivité à bord.

Pour le reste, la 208 GT Line bénéficie bien entendu de tous les points forts de la 208, parmi lesquels le fameux Peugeot i-Cockpit, composé du petit volant compact, un combiné surélevé à lecture tête haute, ainsi que le système multimédia embarqué à écran tactile SMEG+, qui propose ici un thème à l’arrière plan rouge baptisé « RedLine », que l’on retrouve également sur les versions GT et GTi de la gamme Peugeot.

Dans l’ensemble, les matériaux et les finitions sont toujours de qualité, mais on regrettera toutefois certaines mesquineries apparues avec le restylage de la 208, comme l’afficheur central du combiné qui est désormais monochrome (au lieu de couleur), ou encore la disparition d’un port USB, entre autres…

Zoom sur : le moteur essence 1.2 PureTech 110 ch

Photo moteur 1.2 PureTech 110 EAT6 Peugeot 208 GT Line

Sous le capot, nous retrouvons une motorisation essence de dernière génération : le bloc trois-cylindres 1.2 l PureTech de 110 chevaux, également connu avec ces petits noms : « e-THP », « EB Turbo PureTech », ou encore « EB2 DT » en interne, avant d’adopter l’appellation marketing « PureTech » qui désigne la nouvelle famille de motorisations trois-cylindres essence « EB » du groupe PSA Peugeot Citroën, lancée en 2012 sur la Peugeot 208.

Fabriquée en France à l’usine de la Française de Mécanique de Douvrin dans le Pas-de-Calais, cette version PureTech 110 remplace le vieillissant 1.6 VTi de 120 chevaux, qui a été lancé sur la 207 et qui équipait les 208 avant l’arrivée des moteurs PureTech turbo, et se veut plus légère, plus moderne, tout en bénéficiant d’une injection indirecte multipoint, d’un système Stop & Start ainsi que d’un turbocompresseur, promettant ainsi un meilleur agrément de conduite tout en abaissant les consommations et émissions de CO2.

Sur la Peugeot 208, le 1.2 PureTech 110 peut être associé à une boîte mécanique à 5 rapports (BVM5), ou bien, comme sur notre version d’essai, à la nouvelle boîte automatique EAT6 à 6 rapports. Il dispose d’une puissance maximale de 81 kW (110 ch) à 5500 tr/min, pour un couple maximal de 205 Nm à 1500 tr/min. Sa conception légère et efficiente permet d’afficher des consommations plutôt maîtrisées, que Peugeot annonce à 4,5 l/100 km en moyenne soit des émissions de 104 g/km de CO2 sur notre modèle d’essai, ce qui l’affranchit de tout malus écologique à ce jour.

Pour en savoir plus sur cette motorisation, nous vous invitons à consulter notre dossier complet : EB Turbo PureTech, ainsi que notre visite de la Française de Mécanique où les moteurs 1.2l PureTech (110 et 130 ch) sont fabriqués !

Le tarif et les équipements de la Peugeot 208 GT Line 1.2 PureTech 110 EAT6

Photo Active City Brake Peugeot 208 GT Line

A l’heure où nous écrivons ces lignes, la Peugeot 208 GT Line est proposée à partir de 20 050 €, pour une version 3 portes équipée du moteur 1.2 PureTech 110 et de la boîte mécanique à 5 rapports BVM5. Rajoutez à ce tarif 600 € pour obtenir une version 5 portes, ainsi que 1 300 € supplémentaires pour la boîte automatique EAT6, soit un tarif d’entrée de 21 950 € pour notre version d’essai.

La finition 208 GT Line est particulièrement bien fournie de série, mais notre modèle modèle d’essai s’affiche au total à 24 700 € avec les 2 750 € d’équipements optionnels suivants :

  • Active City Brake (Freinage Automatique Urbain sur Risque de Collision) : 300 €
  • Caméra de Recul : 260 €
  • Park Assist avec Aide au Stationnement avant : 360 €
  • Toit vitré panoramique avec velum d’occultation et éclairage d’ambiance : 510 €
  • Peinture métallisée Rouge Rubi : 520 €
  • Navigation + Peugeot Connect SOS & Assistance : 800 €

Nous vous conseillons vivement d’opter pour le Pack Hi-Fi JBL, qui propose pour 460 € un système audio de 240 W composé de 8 haut-parleurs et d’un caisson de basses, le tout permettant un meilleur agrément que le basique système audio d’origine.

Notre essai de la Peugeot 208 GT Line 1.2 PureTech 110 EAT6

Photo essai Peugeot 208 GT Line 1.2 PureTech 110 EAT6

Sans surprise, la ville est le terrain de prédilection de la Peugeot 208, qui est une citadine polyvalente proposant un rayon de braquage de 5,2 mètres, ce qui lui offre une agilité très appréciable dans les centres urbains encombrés. La fonction Park Assist ainsi que les radars de stationnement avant et arrière seront d’ailleurs de précieux alliés pour réussir vos manoeuvres.

Malgré ses 10 chevaux en moins que le 1.6 VTi 120, le 1.2 PureTech 110 possède un turbo en plus, et brille par son couple supérieur et accessible dès les plus bas régimes (205 Nm à 1750 tr/min pour le PureTech 110, contre 160 Nm à 4250 tr/min sur le VTi 120). En pratique, cela se traduit par une conduite plus souple et des reprises plus confortables, là où le VTi 120 nécessitait d’être mené haut dans les tours pour en tirer le meilleur de ses performances, entraînant inévitablement une surconsommation de carburant.

Alors que la version 1.2 PureTech 110 équipée d’une boîte mécanique à 5 rapports souffrait de quelques problèmes d’à-coups sur les premiers rapports ainsi que d’une commande de boîte accrocheuse, ces problèmes sont définitivement éliminés avec l’arrivée de l’excellente boîte automatique EAT6 à 6 rapports, fournie par Aisin et qui équipe également le reste de la gamme Peugeot. Les passages de rapports s’effectuent en douceur et avec une grande réactivité, ce qui nous fait tout de suite oublier sa présence, un véritable régal en ville.

En pratique, il y a toutefois un petit bémol avec cette boîte, que nous avions déjà rencontré lors de notre première prise en mains de la 208 restylée : lorsque l’on approche d’un feu rouge et que l’on freine pour décélérer la voiture, nous avons remarqué de légères vibrations à bas régime, quelques instants avant l’arrêt total de la voiture. Un petit défaut vite gommé par l’intervention du Stop & Start, qui coupe et redémarre en douceur le moteur le temps des arrêts aux feux rouges en ville.

Photo essai Peugeot 208 GT Line 1.2 PureTech 110 EAT6

Sur route et autoroute, la 208 PureTech 110 est également tout à fait à l’aise, et ne vous posera aucun souci pour vous insérer ou dépasser, là où la version 1.2 PureTech 82 manquait parfois de puissance. Au volant, on retrouve le plaisir de conduite de la Peugeot 208, avec son petit volant qui permet une meilleure agilité, notamment dans les virages où la voiture est rivée au sol avec son train avant et son châssis particulièrement affutés, le tout sans prise de roulis prononcée.

Sans pour autant offrir la performance d’une Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport, le freinage est assuré par un système de quatre disques (dont les deux à l’avant sont ventilés et à étrier flottant), qui offrent beaucoup d’efficacité et de mordant, pour vous permettre de voyager en toute sécurité. Au niveau du confort, on notera un amortissement bien dosé, ainsi qu’une insonorisation également très correcte pour le segment.

Lors de la conduite, la boîte automatique EAT6 sait se faire oublier avec des passages de rapports souples et rapides, ainsi qu’un comportement efficace et intuitif, avec notamment une gestion intelligente du frein moteur lors des phases de décélération et de freinage. Nous regrettons toutefois que la 208 ne propose pas de palettes au volant avec la boîte EAT6 (celles-ci sont disponibles sur les autres modèles de la gamme, comme par exemple les 308 et 508), qui auraient pu permettre au conducteur d’intervenir à tout moment sur le passage des rapports, ce qui est toutefois possible avec la position manuelle du levier de vitesses.

Au chapitre de la consommation, nous avons relevé lors de notre essai, réalisé principalement sur les routes de la région parisienne et leurs inévitables embouteillages, une moyenne d’environ 6,5 litres aux 100 km. Nous sommes loin des utopiques 4,5 litres annoncés par Peugeot, mais cela reste raisonnable pour cet usage, sans oublier que le PureTech 110 est en pratique plus sobre que le VTi 120, qui nécessitait 1 à 2 litres de carburant de plus pour les mêmes conditions.

Que retenir de cet essai de la Peugeot 208 GT Line 1.2 PureTech 110 EAT6 ?

Photo essai Peugeot 208 GT Line 1.2 PureTech 110 EAT6

Cette nouvelle finition GT Line permet d’accéder à une dotation chic et sportive, pour les clients qui n’ont pas nécessairement besoin de la mécanique puissante et performante d’une 208 GTi. En effet, la 208 GT Line est disponible avec le 1.2 PureTech de 110 chevaux, ainsi que les diesel 1.6 BlueHDi de 100 et 120 chevaux, et est déjà un succès commercial.

En remplaçant l’ancien 1.6 VTi 120, le 1.2 PureTech 110 gomme ses principaux défauts : un manque de couple à bas régime, ainsi qu’une consommation excessive. Couplé à l’excellente boîte automatique EAT6, ce bloc essence 3 cylindres permet des déplacements confortables et sereins, avec beaucoup de souplesse et une rapidité de passage de rapports très appréciable.

Malgré de petits défauts de jeunesse comme ces légères vibrations ressenties à bas régime, notre Peugeot 208 GT Line 1.2 PureTech 110 EAT6 à l’essai aujourd’hui est un quasi sans faute : on y retrouve toutes les qualités d’une Peugeot 208 confortable et agréable à conduire, avec une tenue de route et un comportement dynamique exemplaires.

On aime 🙂

  • Agrément de conduite
  • Tenue de route et comportement
  • Position de conduite idéale avec l’i-Cockpit
  • Présentation et équipement flatteurs
  • Boîte automatique EAT6 souple et réactive

Les points faibles 🙁

  • Absence de palettes au volant sur la boîte EAT6
  • Légères vibrations à bas régime (ralenti)
  • Quelques mesquineries apparues avec le restylage (écran de combiné monochrome au lieu de couleur, 1 seul port USB au lieu de 2…)

Tout sur la Peugeot 208 GT Line 1.2 PureTech 110 EAT6

Pour en savoir plus sur la Peugeot 208 GT Line, nous vous invitons à découvrir nos dossiers complets : Peugeot 208 GT Line, Peugeot 208 et Peugeot 208 restylée, où vous retrouverez toutes les informations sur la citadine polyvalente du Lion : présentation, équipements, fiches techniques, tarifs et options !

Retrouvez également notre premier essai de la Peugeot 208 restylée : Essai nouvelle Peugeot 208 : restylage discret mais réussi

Cet essai a été réalisé par Tran de Féline. Nous espérons que vous avez apprécié cet article, et nous vous invitons à découvrir toutes les photos de notre essai de la Peugeot 208 GT Line 1.2 PureTech 110 EAT6 ci-après… N’hésitez pas à nous rejoindre sur notre page Facebook et à nous suivre sur Twitter, Instagram et Google+ pour rester informé de toute l’actualité de la Peugeot 208 !

Les photos de notre essai de la Peugeot 208 GT Line 1.2 PureTech 110 EAT6

Découvrez toutes les photos de notre essai de la Peugeot 208 GT Line 1.2 PureTech 110 EAT6 :

Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line Photo essai Peugeot 208 GT Line

Toutes les Photos Essais Peugeot 208 »
Toutes les Photos Peugeot 208 »

Remerciements chaleureux à toutes les équipes de Peugeot, pour leur disponibilité et leur confiance, ainsi que pour le prêt de la Peugeot 208 GT Line !

, , , , , , ,


Soyez le premier à poster un commentaire

* Champs obligatoires